Devenir Ingénieur par alternance, en apprentissage ou contrat de professionnalisation

Formations ingénieurs alternance apprentissage au Cnam HdF

Depuis 25 ans, le Cnam développe des formations d’ingénieur.e par alternance, en apprentissage ou contrat de professionnalisation. Ces formations allient un très haut niveau scientifique avec une expérience de terrain véritable.

Quelques chiffres nationaux

  • 14 spécialités par l’apprentissage dans 7 régions, soit 19 sites d’enseignement en France
  • Augmentation de 43% en 5 ans du nombre d’ingénieur•e•s diplômé•e•s par l’apprentissage
  • 2200 apprenti•e•s inscrit•e•s sur une formation d’ingénieur•e du Cnam en 2019
  • 95% des apprenti•e•s détiennent un DUT ou un BTS à l’inscription
  • 88% des apprenti•e•s sont en emploi six mois après leur diplomation, dont 75% avec un statut cadre
  • Salaire annuel brut moyen après diplomation : 38 000€

Des formations en alternance en partenariat avec les entreprises

Le Cnam a été pionnier en matière d’apprentissage et forme depuis 1990, selon une pédagogie et des outils spécifiques, des apprenti·e·s ingénieur·e·s.

Aujourd’hui 6 spécialités sont ainsi accessibles par la voie de l’alternance au Cnam Hauts-de-France .

Un titre d’ingénieur par la voie de l’apprentissage dans 6 spécialités en Hauts de France

  • Automatique-robotique
  • BTP
  • Génie électrique
  • Gestion des Risques
  • Informatique
  • Mécanique

Déroulement de la formation sur 3 ans

Les séquences académiques et professionnelles sont construites en fonction du cursus professionnel, avec pour certaines spécialités une séquence académique à l’international en dernière année.
Le rythme d’alternance est spécifique à chaque formation d’ingénieur (jours, semaines ou mois). Les apprenti·e·s sont soumis·e·s au droit du travail quant à la durée légale des congés.

Une formation académique de 1200 heures (minimum) d’enseignement encadré sur trois années comprenant des enseignements spécifiques à la spécialité, des sciences de l’ingénieur, des sciences économiques humaines et sociales, et de l’anglais.

Le score TOEIC 785 est requis au Cnam Hauts de France pour obtenir le titre d’ingénieur·e.
Pour la préparation du TOEIC, les élèves partent 6 semaines en immersion au Canada ou en Australie .

Une formation en entreprise évolutive, permettant la réalisation de projets en entreprise tout au long de la formation et une prise de responsabilités techniques, d’organisation et d’encadrement progressive.

En 1ère année :

L’apprenti·e se voit généralement confier des missions techniques permettant d’appréhender différentes méthodes de conception industrielle.

En 2ème année :

L’apprenti·e monte en compétence et prend en charge des missions techniques plus complexes intégrant une dimension projet et des éléments économiques et stratégiques.

En 3ème année :

L’apprenti·e est placé·e dans la situation d’un·e ingénieur·e débutant·e. Les missions confiées lors de la dernière année font souvent l’objet du sujet du mémoire d’ingénieur·e soutenu devant un jury, par l’apprenti·e, à l’issue de sa formation.
Chaque alternant·e bénéficie d’un double tutorat. Un tuteur·rice « école » et un tuteur·rice « entreprise » qui l’accompagnent tout au long de sa formation.

Obtenir le diplôme d’ingénieur·e par l’apprentissage

Prérequis pour l’apprentissage

  • Avoir moins de 30 ans / 35 ans dans certains cas
  • Avec peu ou sans expérience professionnelle
  • Titulaires d’un BTS, DUT ou équivalent
  • Avoir trouvé une entreprise pour la signature d’un contrat d’apprentissage de trois ans
Plus d'infos formations alternance et formation continue au Cnam HdF

fleche liens formations alternance et formation continue au Cnam HdF + d’info sur le site national de l’école d’ingénieurs du cnam